Nouvelles de Florentine

Un des premiers enfant à croiser notre route. Lorsque Florentine était encore un bébé, sa maman l’a abandonnée au milieu des buissons en pleine nuit. Par la suite, sa grand-mère paternelle devait veiller sur elle, mais bien vite elle fut laisser à elle-même jusqu’à qu’il ne reste plus que la peau sur ses os.Tout le village n’attendait désormais plus que sa mort et la laissait errer à la recherche de nourriture.Nous la voyons ici en août 2017, un citron à la main et le regard vide. Puis, sur la deuxième photo c’est en janvier 2021, pleine de vie et le regard brillant.Peu importe son statut, peu importe sa condition, chaque vie est précieuse…Une vie à la fois, c’est de cette façon que Tsorea voit le changement!Merci à toutes les personnes qui ont contribuées au retour à la vie de Florentine et en particulier à ses marraines qui l’ont soutenue depuis plus de trois ans.